Le Rire Médecin, 20 ans de nez rouges pour les enfants…

Rire Medecin Dr Girafe« Il est plus facile de soigner un enfant heureux », aime à dire Caroline Simonds, la fondatrice et directrice de l’association Le Rire médecin, les vrais clowns à l’hôpital. Voilà pourquoi Anne Ghesquière, la directrice de collection du livre « Impliquez-vous ! » et moi-même avons sélectionné cette formidable aventure de vie pour accompagner le livre d’un don (voir par ici) pour tout acheteur de celui-ci.

Le 21 octobre 1991, deux clowns pleins d’espoir franchissaient les portes de l’Institut gustave Roussy de Villejuif pour la première fois. Vingt ans plus tard, ce sont 87 clowns qui interviennent chaque semaine dans 37 services pédiatriques de France, soit 64.000 spectacles personnalisés chaque année, et autant de rires et de sourires.

Résultat de ce travail de fourmis aux nez rouges de cigales : 600 000 spectacles personnalisés offerts en 20 ans aux enfants hospitalisés et à leur famille.

Rire Medecin Caroline SimondsLa dynamique américaine Caroline Simonds – alias Dr Girafe – a en effet été la première en Europe à importer des Etats-Unis le concept des clowns à l’hôpital. Vingt ans plus tard – en janvier 2011 – nait la fédération européenne des Associations de Clowns Hospitaliers. Quand les nez rouges font des petits…

Caroline Simonds précise : « Ce pourquoi je me bats, c’est remettre l’enfant en situation de jeu tel qu’il était avant de rentrer à l’hôpital. Un enfant atteint d’une maladie grave, surtout avant 10-12 ans, peut perdre son innocence. Avec l’hospitalisation, il devient très sage. Il ne court ou ne joue plus comme les autres enfants. Or c’est à ce moment précis que le clown intervient et lui permet ce qui est essentiel : rester un enfant avant tout. Je veux prolonger cette innocence, que les clowns aident les enfants à la faire perdurer le temps qu’ils peuvent« .

Car en France, un enfant sur deux est hospitalisé avant l’âge de 15 ans…

Romain, 11 ans « Les clowns ça sert pour se détendre et oublier qu’on est malade. Parce qu’ils sont rigolos ! Ils ne sont pas très intelligents sauf Madame Baden-Baden. Leurs sketchs me font rire. Une fois j’étais pas bien et j’avais plus envie de guérir. Les clowns sont venus et ils m’ont fait rigoler et ça m’a donné envie de me battre. »

Comme le veut la tradition clownesque, les clowns interviennent toujours en duo, et toujours en improvisant car il n’y a pas de « recettes à rire ». « Qui dit deux, dit amour et conflit, ce qui permet d’inventer des situations rocambolesques, des courses, des poursuites, des vols » constate le Docteur Girafe.  Et ils interviennent, de manière régulière, deux fois par semaine tout au long de l’année, un principe qui contribue à donner des repères aux enfants, surtout lors d’une hospitalisation de longue durée.

Enfin, les artistes du Rire Médecin ne sont ni des médecins ni des thérapeutes, leur objectif est d’accompagner les enfants lors de leur hospitalisation et de les aider à mieux la vivre. Et pour bien affirmer que les Hôpiclowns sont bien des professionnels du spectacle, l’association a ouvert à Montreuil (Seine-Saint-Denis) la première École Internationale du Rire Médecin.

Les enfants adorent les clowns, et même si c’est pour « de faux », c’est de la vraie vie…

 

COMMENT S’IMPLIQUER ?

Rire Medecin livre- acheter dans la boutique (et bientôt le livre de prestige « Nez rouges, blouses blanches » édité pour les 20 ans de l’association) : www.leriremedecin.asso.fr/Boutique/
- faire un don : www.leriremedecin.asso.fr/Donner/
- être bénévole dans les bureaux parisiens de l’association
- être bénévole dans les comités de soutien locaux
- organiser une action pour soutenir l’association : par exemple constituer une équipe pour la « Course des héros » en Ile-de-France
- effectuer vos achats internet sur Soliland ou vos recherches sur Veosearch ou Hooseek

 

 

Une Réponse à “Le Rire Médecin, 20 ans de nez rouges pour les enfants…”

  1. Christophe 16/09/2011 à 13:20 #

    Excellent livre